La photo à la hune par Sailing Energy / World Sailing

JAPAN WORLD SERIES
Et Le Coq chanta à Enoshima
et le coq chanta à enoshima

Vainqueur de deux étapes de la Coupe du monde à Hyères et Marseille en RS:X, blessé à Aarhus (Danemark) lors des récents mondiaux au point de ne finir que 16e, Pierre Le Coq a repris les choses en main le week-end dernier au Japon, terminant 3e à Enoshima lors de la dernière épreuve de la saison sur le futur plan d’eau des jeux Olympiques de Tokyo qui se dérouleront dans deux ans.
Vents aléatoires, clapot, humidité et chaleur étaient au programme de cette compétition, prouvant la rare complexité annoncée de ce site.
Certes, l’équipe de France n’a pas été aussi étincelante qu’à Aarhus, mais elle s’est quand même qualifiée pour les Medal Race dans sept des neufs séries (il n’y avait pas de représentantes en 49er FX). On notera le prometteur come-back de Billy Besson et Marie Riou, huitièmes au classement général final, malgré deux ans d’absence sur les plans d’eau et naviguant sur un Nacra 17 à foils sur lequel ils n’ont pu s’entraîner que trois semaines avant la compétition.
A noter enfin la nouvelle domination des Néerlandais, qui s’octroient quatre médailles au final, devant les Japonais, les Australiens, les Néo-Zélandais, les Italiens et les Anglais, de retour aux affaires.
Résultats complets : www.wcs-enoshima.org/#top_result_lead
Didier Ravon