Actus

Les Sables-Les Açores-Les Sables

Maxi écarts chez les Mini

En franchissant en premier à Horta, jeudi 5 août, la ligne d’arrivée de la première étape de la 7e Les Sables-Les Açores-Les Sables à bord de son Mini Geomag, le skipper italien Ambrogio Beccaria a réalisé un étonnant exploit : il devance en catégorie Série son plus proche poursuivant de près de 60 milles en 11 jours de course. La veille, le skipper français François Jambou avait réalisé un exploit tout aussi spectaculaire en franchissant en premier cette ligne avec une avance de près de 29 heures sur son dauphin en catégories Proto.
  • Publié le : 03/08/2018 - 12:29

Maxi écarts chez les MiniEn catégorie Série, Ambrogio Beccaria a franchi la ligne avec 60 milles d'avance sur son dauphin.Photo @ Christophe Breschi
«De tels écarts sont surprenants. Ils ne sont pas habituels, certes, mais ils peuvent s’expliquer au regard des conditions météorologiques de cette course et des contraintes de ces Mini» explique Denis Hugues, directeur de cette course.

«Sur ce parcours, ajoute-t-il, la météo a été difficile. Ce qui explique que des écarts ont pu se creuser. Il y a eu le passage de trois fronts pour les concurrents et entre chaque front les périodes de pétole ont fait office de passage à niveau. Il faut reconnaître que sur cette étape, le garde-barrière y est allé un peu fort !»

«La limitation des liaisons entre les concurrents et la terre ont fait que les premiers, à chaque fois, ont été presque surpris de leur victoire, précise Denis Hugues. C’est aussi ce qui fait le charme de ces courses en Mini. Mais le charme essentiel de cette catégorie, c’est qu’à chaque départ, plus de 80 concurrents se présentent et que chacun a préparé ses courses depuis souvent deux ans. C’est cette somme d’envies très fortes, formidables, qui sont l’atout majeur de cette classe.»

Les tags de cet article