Actus

Spi Ouest-France Destination Morbihan

Gare au courant !

Le calendrier grégorien (solaire), institué par le pape Grégoire XIII en 1582, impose notamment les dates de Pâques variables d’une année sur l’autre. Une fête qui tombe donc plus tôt cette année (le 1er avril). Statistiquement les conditions météo sont généralement plus corsées fin mars-début avril, selon la position de l’anticyclone des Açores, qui peut laisser le champ libre aux dépressions, circulant sur le proche Atlantique.
  • Publié le : 12/03/2018 - 10:05

Spi Ouest-FranceVent fort, clapot et blizzard, les concurrents de l’édition 2013 s’en souviennent encore !Photo @ D. Ravon
On peut alors se retrouver avec du temps doux, certes, mais de la pluie et des vents forts de secteur Sud-Ouest à Ouest, plus ces passages de front froid qui font le bonheur des photographes et des as de la brise sous spi dans un temps à grains et de belles lumières.

Mais l’on peut connaître aussi une vaste zone de hautes pressions sur le Nord de l’Europe (comme à la fin février) générant un flux de Nord-Est issu de Sibérie et aussi puissant que glacial sur la Bretagne. Les concurrents espèrent ne plus revivre l’épisode de 2013, avec quatre jours de régate entre les grains de neige dans des conditions dignes des Cinquantièmes Sud lors de la Volvo Ocean Race ou du Vendée Globe… Mais il n’est pas interdit de rêver à une situation anticyclonique «à faible gradient», et sans tomber dans les records de l’édition 1984 (la température avait atteint près de trente degrés mais le vent était aux abonnés absents), bénéficier de brises thermiques idéales pour régater sans trois couches de polaires sous le ciré.

Spi Ouest-FranceConditions de rêve avec vent médium et mer plate pour cette édition de 2009.Photo @ D. Ravon
Quand la lune, la terre et le soleil sont tous les trois sur le même axe  la syzygie –, cela génère de fait une marée de vives eaux et de forts coefficients. Ce sera le cas cette année anniversaire ! Les 2000 marins sont assurés de régater sur un sacré tapis roulant, puisque le vendredi 30 mars, les coefficients monteront de 94 à 98, puis samedi 31 mars de 102 à 104, pour atteindre dimanche 1er avril 105… avant de «retomber» lundi 2 avril à 103 puis 100. Les marins en charge de la «nav» vont avoir du boulot !